Aller à la navigation

Blog

Retour à l’accueil

09 Juin 2017

Devoxx France 2017 – Les nouveautés

Pour la 6ème édition consécutive, la conférence Devoxx France a encore une fois réuni de nombreux développeurs passionnés.

A cette occasion, FINAXYS a participé à ces trois jours de veille technologique dev, ops et Devops.

 

La première journée appelée « University » permet d’assister à des présentations longues et de participer à des ateliers.

Par exemple une session sur Docker, puis un atelier sur Angular2 et ensuite des présentations d’outils d’intégration/déploiement continu(e) d’images docker en fin de journée.

Le jeudi et le vendredi, la journée commence par des Keynotes autour d’orateurs prestigieux, puis ensuite un cycle de 8 conférences sur des technologies diverses, toutes de 50 mn reparties dans des salles et des amphis proportionnels au nombre de participants prévus.

Une conférence qui a évoqué principalement :

  • Les nouvelles architectures applicatives : SQRS et l’event-sourcing ;
  • L’invasion des micro-services ;
  • L’expansion des nouveaux Frameworks JavaScript (One Page Application) AngularJS et ReactJS
  • Les nouveautés Docker
  • La nouvelle Release JAVA 9
  • Spring 5 et Reactive Spring.

 

CQRS, Event Sourcing et Micro-services

CQRS, Event-Sourcing et micro-services sont les nouveaux modèles architecturaux « à la mode » depuis quelques mois surtout avec la remise en question des anciennes architectures applicatives dites « monolithiques. Ce qui a conduit à penser autrement, à exploser le bloc applicatif en services indépendants, écrit dans différents langages et harmonisé par un système dit « réactif » ou « dirigé par évènements ».

CQRS est un modèle d’architecture système qui sépare la partie lecture de données (query) de celle qui les modifie (command) de manière à produire un système extensible, distribuable, et fournir quelques avancées utiles qui rendent la maintenance du système moins pesante.

L’event Sourcing est un pattern d’architecture qui consiste à se concentrer sur la séquence de changement d’état d’une application. L’idée est de garder trace du chemin d’événements parcouru pour arriver à l’état actuel.

Fusionner ces deux patterns applicatifs modernes a pu donner naissance à des nouvelles architectures applicatives plus adaptées aux infrastructures distribuées suivant le modele DDD (Domain Driven Design) pour remplacer les anciennes architectures (architectures n tiers) qui reposent plutôt sur des modèles d’accès aux données CRUD.

 

TypeScript … Le sauveur !

Plusieurs conférences du Devoxx 2017 ont été consacrés aux nouveaux Frameworks JS qui ont révolutionnés le front applicatif depuis quelque temps notamment AngularJS et ReactJS.

Or le code JS peut être difficile à maintenir, malgré les tests et la documentation.  La maintenabilité est un sujet important, et les types dans un langage de programmation aident les outils comme les développeurs à éviter les erreurs lors de l’écriture et la modification de code.

TypeScript est un préprocesseur développé chez Microsoft, qui compile le JavaScript. Type script s’intègre naturellement dans l’écosystème JavaScript la ou les bibliothèques de ce dernier peuvent être appelés aisément par du code TypeScript.

Dans l’autre sens, un code TypeScript une fois compilé peut être appelé facilement par un code JavaScript. TypeScript est compatible avec toutes les versions d’AngularJS et du JavaScript.

 

JAVA 9

Du nouveau système modulaire Jigsaw au nouveau client HTTP 2 en passant par JShell, le shell dont sera enfin dotée la plateforme Java, la version 9 Se fait déjà parler d’elle, entre les doutes sur la rétrocompatibilité avec les anciennes versions et la modularité du nouveau JDK.

Concrètement, le passage de Java 8 à 9 sera moins ardu que de Java 7 à 8, où de nombreux nouveaux concepts de programmation avaient été introduits. Le principal changement intervient au niveau de l’introduction des modules et donc de JigSaw, qui va permettre de mieux compartimenter le code.

L’hébergement des applis Java 9 va demander un peu d’adaptation au sysadmin, puisque le JDK étant modulaire, on va pouvoir le rendre plus légèr en n’intégrant que ce dont une application a besoin.

 Il est à noter que de gros efforts ont été également été fait sur la performance de la JVM, ce qui est évidemment un gros plus.

 

Spring 5, introduction du Reactive Spring

La programmation réactive a le vent en poupe en ce moment et Spring 5 n’échappe pas à la règle. Le projet Reactive-Spring a été introduit dans Spring Framework et permet désormais d’utiliser ses capacités dans Spring.

De fait, Spring 5 permet de sérialiser et dé sérialiser en XML (JAXB) et en Json (Jackson) de manière réactive et fournit un Framework web et un Web Client réactifs.

Spring 5 est une version majeure de Spring et l’équipe de développement en a profité pour faire un grand ménage dans les dépendances et les librairies supportées. Cette version permet de profiter pleinement des nouvelles fonctionnalités de Java sans la frustration parfois apportée par la rétrocompatibilité.

De plus, la fusion de Spring Reactive dans le Framework offre aux développeurs un outil extrêmement puissant pour tirer bénéfice de la programmation réactive avec Spring.

 

PAAS & CLOUD : nouveauté docker

Docker 1.13 est apparu en janvier dernier avec des fonctionnalités en plus dans Docker CLi et SWARM :

  • Mise à jour des services SWARM avec docker-compose
  • Rétrocompatibilité de la nouvelle version CLI avec le daemon Docker
  • L’intégration du plug-in pour enrichir le moteur Docker
  • Nouvelle gestion du cache à la construction des images
  • Gestion des secrets des conteneurs lancés uniquement en mode SWARM …

 

Malgré toutes ces nouveautés sur nouvel orchestrateur de conteneurs SWARM afin de concurrencer Kubernates et Mesos, Docker reste encore immature pour gagner pleinement la confiance de la production.

 

— Meyssen MILADI, Devops @Finaxys

 

 

Share our news :

-