Aller à la navigation

Blog

Retour à l’accueil

10 Avr 2017

La culture Data selon Pierre Bitner, CTO et Responsable de l’offre de conseil Big Data chez Finaxys

La philosophie autour de la Culture Data chez Finaxys

Nous sommes convaincus que les solutions Big Data apportent une réponse pertinente aux problématiques IT et métiers dans le domaine bancaire, et c’est la raison pour laquelle nous nous mobilisons fortement depuis 4 ans pour leur adoption. Au-delà de la nécessaire maitrise des architectures et des enjeux de notre secteur d’activité, nous avons une équipe R&D qui intervient au cœur des technologies, des clusters « bacs à sable » sont mis à disposition des consultants pour évaluer les technologies en toute sécurité. Nous avons développé une plateforme qui permet de mettre en œuvre les derniers composants sur des cas réels.
Outre les multiples partenariats que nous entretenons activement depuis quelques années (HortonWorks, Cloudera, MapR, AWS, Couchbase, Confluent, Elastic, etc), nous sommes des intervenants convaincus, passionnés et dynamiques au sein de la communauté Big Data (Meetup Paris Hadoop User Group, Paris Datageeks, ElasticSearch, conférence Distributed Matters, Strata, etc). Ce n’est qu’ensuite que vient s’ajouter notre expertise en matière de gouvernance, qui fait de Finaxys un acteur unique, dont la spontanéité et l’agilité structurée, remettent le principe d’écoute des interlocuteurs au cœur de nos missions de conseil. Ce principe de respect du capital humain est également au centre de notre mode de fonctionnement interne ; nous sommes des passionnés, nous aimons transmettre et nous considérons que la connaissance doit être partagée pour alimenter les expertises de l’ensemble de nos collaborateurs.

Notre approche de la Culture Data

La gouvernance des données est devenu un enjeu majeur avec la démocratisation des technologies permettant la manipulation de très grands volumes. Les entreprises cherchent à démultiplier les sources d’informations afin d’enrichir celles qu’elles disposent en interne. La connaissance client est au cœur des nouveaux business model bancaire. Notre volonté est de servir d’accélérateur de cette transformation en mettant la donnée aux cœurs des actifs de la banque et en développant l’intelligence collective de l’entreprise.

Notre approche ne se limite donc pas à maitriser les technologies. Nous sommes convaincus que la création de valeur passe par trois éléments fondamentaux : mettre les données au centre des actifs de l’entreprise. Cela est rendu possible par l’implémentation d’une plateforme collaborative (Data Lake) agile et la mise en œuvre d’une architecture « Data Centric ». Le succès d’une gouvernance de données agile est également lié à l’appropriation du nouveau paradigme par les collaborateurs. L’enjeu est de valoriser le partage de données par l’adoption d’une organisation « Data Driven ».Toujours dans cette démarche d’agilité, nous sommes convaincus que le « Cloud » répond à la problématique de maîtrise des coûts tout en respectant les contraintes de sécurité et de réglementation du secteur.

Un exemple de projet chez un de nos client

L’exemple qui me semble le plus pertinent à vous raconter est celui d’une banque d’investissement qui souhaitait être accompagnée dans la construction d’un repository risque afin de répondre aux attentes des nouvelles réglementations (BCBS 239 et FRTB). En effet, l’architecture SI de calcul de la XVA de notre client n’était pas en mesure de gérer les volumes de données qui explosaient du fait de la réglementation future (FRTB) et n’avait pas non plus la flexibilité requise pour faire face à ces évolutions. La mise à niveau du système existant était impossible, il a donc fallu développer une application maison Big Data en se basant sur des composants Hadoop. A cela s’ajoutait le souhait de notre client d’utiliser l’application pour optimiser ses fonds propres à des fins réglementaires, ce qui a nécessité d’implémenter des fonctionnalités de simulation dans l’application finale. Finalement, les composants Hadoop, Spark et Kafka ont été utilisés et seront bientôt la base de la nouvelle application de gestion des risques de marché du client.

En matière de scalabitité, un nombre illimité de vecteurs de sensibilités, d’agrégats et de scénarios sont gérés par la plateforme, et en terme de flexibilité, les indicateurs de risque peuvent être ajoutés ou modifiés sans cout ni interruption de service. L’architecture évènementielle permet de pouvoir alimenter au « fil de l’eau » le repository tout au long de la journée et de mettre les analyses à disposition du métier au plus tôt.

Share our news :

-